Réunion du Bureau l’UR CFE-CGC Grand-Est à Montigny-sur-Chiers

Réunion du Bureau de l’Union Régionale CFE-CGC Grand Est, dans les locaux de la Mairie de Montigny-sur-Chiers, en présence de Simon-Pierre Policciardi, des Présidents ou représentants des 10 Unions Départementales de la Région Grand-Est, et la participation de Jean-luc Morius, référent régional élections Chambres d’Agriculture, et de Pascal Faltot, référent régional prud’homal.

Accueilli par le Maire de la commune et Président de l’Union Départementale CFE-CGC réseau confédéral de la Meurthe et Moselle, Alain Monpeurt, Président de l’Union Régionale CFE-CGC Grand Est, a réunit, le 23 mai 2018, les administrateurs qui composent le Bureau de l’Union Régionale.

Ordre du jour :
– Point sur les désignations et mise à jour du fichier UD/UR
– Modification du processus « Adhésions Unions »
– Formation Syndicale
– Formation des Conseillers Prud’homaux
– Elections des Chambres d’Agriculture
– Elections Fonctions Publiques
– Points divers

Action Logement et la Région Grand Est signent une convention pour faciliter le logement des jeunes

Jean ROTTNER, Président de la Région Grand Est, Damien SIONNEAU, Président du Comité régional d’Action Logement Grand Est, et Michel HUARD, Vice-président du Comité régional d’Action Logement Grand Est, ont signé une convention afin de faciliter le logement des jeunes du Grand Est, ce vendredi 4 mai 2018 à la Maison de la Région à Strasbourg, en présence de Jean-Louis BORLOO, ancien Ministre, chargé par le Président de la République d’une mission sur les quartiers prioritaires de la politique de la ville, de Bruno ARCADIPANE, Président du Groupe Action Logement et des élus de la Région Grand Est, Jean-Luc BOHL, Valérie DEBORD, Elsa SCHALCK, Nicole MULLER-BECKER, Jean-Paul OMEYER, Véronique MARCHET, Cédric CHEVALIER, Catherine ZUBER et Fanny GIUSSANI.

Jocelyne AUGER représente l‘Union Régionale CFE-CGC Grand-Est  au COMITE REGIONAL ACTION LOGEMENT et était présente à la signature de cette Convention.

 

La convention qui lie la Région Grand Est et Action Logement, compte 3 axes stratégiques :
– faire de l’offre de services d’Action Logement un levier de consolidation des parcours professionnels des jeunes grâce à la mise en place d’une plateforme numérique dédiée au logement des apprentis et alternants,
– communiquer auprès des réseaux chargés de l’accompagnement professionnel des jeunes afin de renforcer la connaissance des interlocuteurs jeunesse sur les différentes aides à destination des jeunes,
– observer la situation du logement des jeunes via la réalisation d’études pour permettre d’encore mieux cibler nos actions au service du lien emploi-logement et expérimenter des solutions innovantes.

La Région Grand Est et Action Logement affirment ainsi leur volonté commune de contribuer à la réussite scolaire et professionnelle des jeunes et par conséquent de faciliter les recrutements au bénéfice de l’attractivité des territoires.

Conférence – Débat « Les retraites complémentaires » 13 avril 2018

 

Dans le cadre de l’animation territoriale des militants, la Confédération et l’Union Régionale CFE-CGC Grand-Est, en partenariat avec l’AG2R, ont élaboré une journée d’informations et d’échanges autour de la thématique de la retraite qui s’est déroulée le :

                       vendredi 13 avril 2018 de 10h00 à 17h00

Cette journée, organisée par Alain MONPEURT, Président de l’Union Régionale CFE-CGC Grand-Est,  était coanimée par plusieurs spécialistes de l’AG2R La Mondiale et Pierre ROGER, Délégué National confédéral « Secteur Retraites », en présence de Pierre LICHON, Secrétaire National confédéral en charge des Unions Territoriales.

Ils ont abordé ce sujet majeur sous les angles à la fois systémique, quel avenir pour notre système de retraite ? qu’individuel, comment calculer sa retraite future ? vers qui se tourner pour obtenir des informations ? et comment bien préparer cette étape importante ?

Ce sujet est anxiogène pour beaucoup et énormément d’informations fausses, floues ou parcellaires circulent. Cette rencontre avait pour objet d’apporter des réponses précises, de donner la position et les axes de travail de la Confédération. Cela a permis d’une part, en tant qu’adhérent ou militants de bien s’approprier le sujet et, d’autre part, de pouvoir être porteur une source d’informations fiables pour les salariés de nos entreprises.

20180413_Conference_debat_UR_Grand-Est_AG2R_Laxou

 

Guide Retraite

 

 

Cliquez sur l’image ci-dessus

 

Guide ma retraite_mode_d’emploi

Voir aussi : CARSAT Alsace-Moselle

 

 

 

L’Union Régionale CFE-CGC Grand-Est à Nogent sur Seine (10)

Alain MONPEURT, Président de l’Union Régionale CFE-CGC Grand-Est a réuni les Présidents d’Unions Départementales à Nogent sur Seine sur le site de la centrale nucléaire.

Accueillis par notre représentant CFE-CGC Energies, les administrateurs de l’U.R. ont pu visiter la centrale nucléaire.

Cette visite entre dans un schéma d’une meilleure connaissance de la filière nucléaire, après la visite du laboratoire de l’ANDRA de Bure (55) et la présentation du projet CIGEO lors du 1er trimestre 2017.

Ainsi, chacun des administrateurs, qui le souhaitera, pourra s’exprimer plus facilement dans le cadre du débat public sur la programmation plurinanuelle de l’énergie

En effet, dans notre région se trouve une des plus anciennes centrales nucléaires à Fessenheim (68) et une des plus récentes à Chooz (08), en complément de Cattenom (57) et de Nogent sur Seine (10), soit 8 réacteurs nucléaires, plus deux sites de l’ANDRA (Bures -55- et Soulaines Dhuys -10-)

L’ordre du jour de cette réunion était le suivant :

Formation des Conseillers Prud’homaux
Désignations régionales
CARSAT ALSACE-MOSELLE : Point sur la formation réalisée en Moselle
Point sur la formation syndicale
Conférence-Débat AG2R – 13 avril 2018 à NANCY
Retour sur la réunion du Secteur de Compétence Communication (Site Internet UR)
Informations générales

Le Groupe VYV (Harmonie Mutuelle) a été présenté aux membres de l’.U.R.

 

La CFE-CGC présente au CESER Grand-Est

Mardi 16 Janvier 2018, le Conseil économique social et environnemental régional Grand Est (CESER Grand Est) a entamé un nouveau mandat de 6 ans, composé d’une assemblée de 180 membres, parmi eux quatre issus de notre Union Régionale CFE-CGC Grand Est dont son Président Alain Monpeurt.

La séance a été ouverte par Monsieur le Préfet de la région Grand Est , puis Jean Rottner , Président Région Grand Est , est intervenu.

Nous félicitons Patrick TASSIN (CGT Confédération Générale du Travail) pour sa réélection à la Présidence du CESER Grand-Est.

 

Alain MONPEURT (Pôle « Cohésion Sociale » : « Commission « Culture », Pôle « Finances et Administration Régionale » : « Commission « Finances »), Sabrina GREAU (Pôle « Economie » : Présidente de la Commission « Tourisme », Membre du Bureau du CESER Grand Est), Emmanuel DUSSAUSSOIS (Pôle « Cohésion Sociale » : Commission « Jeunesse », Pôle « Relations extérieures » : « Relations Internationales et Transfrontalières »), Martine GALLOIS (Pôle « Formation tout au long de la vie » : Commission « Innovation, Enseignement Supérieur et Recherche »).

Sabrina GREAU, Présidente de la Commission « Tourisme » présente l’avis du CESER sur le Schéma Régional de Développement du Tourisme dans le Grand Est 2018 – 2023 : cliquez sur ce lien pour en savoir plus…

Seconde Assemblée Régionale, le Conseil économique social et environnemental Grand Est regroupe des femmes et des hommes issus de la société civile organisée.

Des socioprofessionnels de tous milieux et de toutes convictions se réunissent ainsi dans un seul et même lieu afin de débattre et porter ensemble une réflexion et un avis sur le devenir de leur région commune.

Instance consultative, le CESER n’en est pas moins un partenaire incontournable de la définition des politiques régionales. Par sa composition, il constitue un marqueur fort de la démocratie participative et du dialogue social en région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.

Nouvelle carte régionale, nouveau CESER

Le Conseil économique social et environnemental régional Grand Est est né le 1er janvier 2016 de la fusion des CESER des trois anciennes régions Alsace Champagne-Ardenne et Lorraine.

A titre transitoire jusqu’au 31 décembre 2017, 253 membres (78 + 78 + 97) issus de divers horizons de la société civile organisée ont composé l’Assemblée du CESER parmi lesquels des responsables d’entreprises, syndicalistes, responsables associatifs, agriculteurs, artisans, universitaires, responsables culturels, représentants des professions libérales ou encore défenseurs de l’environnement…

Le 16 janvier 2018, une nouvelle assemblée largement remaniée est installée par le Préfet de la Région Grand Est, celle-ci élira ensuite son président et les membres de son Bureau.

Quatre collèges composent l’Assemblée pour le mandat 2018-2024

1er collège – Entreprises et activités professionnelles non-salariées
(58 membres)
2ème collège – Syndicats de salariés (58 membres)
3ème collège – Vie collective
(58 membres)
4ème collège – Personnalités qualifiées (6 membres)

Sa spécificité

Des socioprofessionnels issus de divers horizons débattent de l’avenir de leur région de manière constructive et en dehors de toute prise de position partisane. Le CESER est l’une des rares Assemblées où, par exemple, patronat et syndicats, ou encore agriculteurs et environnementalistes se réunissent afin de réfléchir sereinement aux enjeux stratégiques régionaux.

Sa mission

Le CESER détient une mission centrale : donner aux élus régionaux l’éclairage de la société civile organisée sur toutes les affaires pouvant concerner la région.

Le CESER est obligatoirement consulté sur tous les documents budgétaires régionaux (orientations budgétaires, budget primitif, décisions modificatives, compte administratif), sur le Contrat de Plan Etat-Région et sur les grands schémas régionaux relevant de la compétence du Conseil Régional.

A la demande du Président, il se prononce sur tout sujet relatif à l’un des domaines de compétence de la région.

Mais le CESER peut aussi se saisir, à sa propre initiative, de tout sujet intéressant le développement économique, social , culturel et environnemental de la région.

Plus largement enfin, le CESER a l’ambition de participer au débat public régional et à la gouvernance territoriale permettant un développement nouveau de la démocratie participative.

Ses moyens

Les crédits du CESER représentent environ 0,2% du montant du budget régional (2,85 milliards d’euros). Une équipe administrative est mise à sa disposition par le Conseil Régional.

 

 

Ordonnances Travail, les nouveaux enjeux du dialogue social

Près d’une centaine de Délégués Syndicaux et élus CFE-CGC de la Métallurgie de la Région Grand-Est assistent à la journée de formation organisée par l’Union Régionale Grand-Est et la Fédération de la Métallurgie CFE-CGC, à Laxou (Nancy), en présence des Présidents de la Métallurgie Alsace-Vosges, Champagne Ardenne et Lorraine.

Ouverture de la session par Alain MONPEURT, Président de l’Union Régionale CFE-CGC Grand-Est

La formation est assurée par Arnaud LEGRAND, animateur du Centre de Formation Syndicale de la Confédération CFE-CGC.

Le programme : Suite aux ordonnances Macron,  les nouvelles Institutions Représentatives du Personnel dans l’Entreprise. Le Comité Social Economique : missions, fonctionnement, mise en place, les éléments importants en vue de la négociation qui met en place le CSE. Les nouveaux thèmes de la négociation dans l’entreprise : les articulations entre la Branche et l’entreprise, les conséquences possibles sur le contrat de travail.

Le nouveau champ de la négociation en entreprise : des accords d’entreprise qui voient leur place renforcée et font l’objet de nouvelles règles de validation ; la fusion des instances : le Comité Social Economique (CSE), une instance dont la mise en place donne une grande place à la négociation.

Une assemblée attentive, un format exceptionnel (près de 100 personnes), un formateur compétent (applaudi à l’issue) et à l’écoute des nombreuses questions pour y apporter des réponses claires et précises.

 

 

Conférence – Débat : Les retraites complémentaires

Dans le cadre de l’animation territoriale des militants, la Confédération et l’Union Régionale CFE-CGC Grand-Est, en partenariat avec l’AG2R, ont élaboré une journée d’informations et d’échanges autour de la thématique de la retraite qui se déroulera le :

vendredi 13 avril 2018 de 10h00 à 17h00

(café d’accueil à partir de 09h30)

HOTEL NOVOTEL  – 2 RUE DU VAIR –  54520 LAXOU

Cette journée sera coanimée par un spécialiste de l’AG2R et Serge LAVAGNA, notre Secrétaire National à la Protection Sociale.
Ils aborderont ce sujet majeur sous les angles à la fois systémique, quel avenir pour notre système de retraite ? qu’individuel, comment calculer sa retraite future ? vers qui se tourner pour obtenir des informations ? et comment bien préparer cette étape importante ?

Ce sujet est anxiogène pour beaucoup et énormément d’informations fausses, floues ou parcellaires circulent. Cette rencontre a pour objet d’apporter des réponses précises, de donner la position et les axes de travail de la Confédération. Cela vous permettra d’une part, en tant qu’adhérent ou militants de bien vous approprier le sujet et vous permettra, d’autre part, de devenir à votre tour une source d’informations fiables pour les salariés de vos entreprises.

Attention !
Journée réservée aux personnes en activité
Nombre de places limité
(Seules les 50 premières inscriptions seront prises en compte)

Les frais de déplacement seront pris en charge ainsi que le repas du midi qui sera pris en commun.

20180413_Conference_debat_UR_Grand-Est_AG2R_Laxou

 

Conseil d’administration UR Grand Est 06/03/2018 à Metz

Conseil d’administration de l’Union regionale CFE-CGC Grand Est ouvert par Alain Monpeurt, Président, avec Simon-Pierre Policciardi, Trésorier (Secrétaire National CFE-CGC réseau confédéral).

– Accueil et introduction
– Informations CESER Grand Est
– Actions en cours des Secteurs de Compétences
– Gestion des assistantes : Délégation de pouvoirs
– Point sur les mandats et désignations
– Validation de l’exercice comptable 2017
– Formation Prud’hommes et retour sur le COPIL du 08/02/2018
– Formation syndicale
– Formation Carsat Alsace – Moselle
– Formation Retraite complémentaire AG2R LA MONDIALE
– Actions départementales
– CPRIA : Informations et actions
– Calendrier des réunions 2018

 

La CFE-CGC Grand-Est réaffirme son soutien au projet #cigeo

La CFE-CGC réaffirme son soutien au projet CIGEO, indispensable et crucial pour l’avenir de la filière nucléaire française

Au moment où le gouvernement affiche son volontarisme industriel, la CFE-CGC lui demande de marier transition énergétique et reconquête industrielle et donc de donner des perspectives à chacune des filières industrielles de l’énergie et d’assurer le financement des investissements.

Ces impératifs sont d’autant plus vrais s’agissant de la filière nucléaire, qui est à la fois une industrie de souveraineté, une filière d’excellence française, une industrie du temps long et la clef de l’engagement climatique de la France.

Il en va aussi de l’intérêt de l’État qui vient, sous l’impulsion du Ministre de l’économie de l’époque, de consacrer plusieurs milliards d’euros à la reconfiguration capitalistique d’une filière industrielle qui représente 220 000 emplois durables et qualifiés en France et plus de 50 milliards de chiffre d’affaires.

Parce que la France est l’un des très rares pays à disposer d’une filière industrielle intégrée dans le nucléaire, de l’amont à l’aval, et d’une politique industrielle structurée au service de la décarbonation, la CFE-CGC salue la décision prise par le Conseil national de l’industrie le 26 février 2018 confirmant les missions du Comité stratégique de filière nucléaire.

Quelles que soient les inflexions qui seront apportées à la politique énergétique du pays, la filière nucléaire française doit faire la preuve de sa capacité à gérer les déchets qui sont d’ores et déjà produits. C’est pourquoi la CFE-CGC réaffirme son soutien à un projet CIGEO qui renforce le caractère intégré de la filière nucléaire. Elle demande par conséquent au gouvernement de faire preuve de résolution dans son soutien au projet.

Dans cette perspective, la CFE-CGC souligne le travail réalisé par les salariés de l’ANDRA et salué par les autorités en charge de la sûreté nucléaire en France ainsi que par les institutions internationales. Le laboratoire de Bure est non seulement devenu au fil des ans une réussite scientifique et une référence internationale pour la recherche et l’innovation, mais aussi un modèle d’insertion territorial par l’engagement des salariés dans la vie locale.

com press cfe cgc cigeo urgdest

Lancement du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations et de l’Orientation Professionnelles

La CFE-CGC Grand-Est est signataire du Contrat de Plan Régional de Développement de la Formation et l’Orientation Professionnelles (C.P.R.D.F.O.P.) lancé le 16 février 2018 à Neufchâteau.

La Région Grand Est a lancé le 16 février 2018 à Neufchâteau, le Contrat de Plan Régional de Développement de la Formation et l’Orientation Professionnelles (C.P.R.D.F.O.P.) pour lequel la CFE-CGC Grand Est a oeuvré au cours de ces derniers mois. Stratégie Régionale de l’Orientation et de la Formation Professionnelle au service de l’emploi, le CPRDFOP fédère les acteurs emploi-formations.

En présence de Jean Rottner Président du Conseil Régional Grand Est, Alain Monpeurt, Président de l‘Union Régionale CFE-CGC Grand Est, signe le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations et de l’Orientation Professionnelles (CPRDFOP), ce jour Vendredi 16 février 2018 à 17 h 30 à la mairie de Neufchâteau.

Objectifs du CPRDFOP

Le CPRDFOP est une feuille de route pour 5 ans partagée par la Région, l’État et les partenaires sociaux présentant les actions à mettre en oeuvre en termes de formation professionnelle et d’orientation dans le Grand Est. Il s’adresse aux jeunes, aux entreprises, aux  demandeurs d’emploi, aux personnes en reconversion, aux étudiants, aux apprentis, aux décrocheurs, etc. Il se décline en 3 priorités :

  • Priorité 1 « Observer pour décider – diagnostics et prospectives » : analyser et anticiper

L’objectif est d’identifier les métiers de demain, anticiper les besoins en compétences des entreprises et des territoires pour proposer une offre de service performante.

  • Priorité 2 « L’orientation tout au long de la vie – vers un service public régional pour toutes et tous » : conseiller et informer

L’objectif est de permettre à chacun de trouver facilement l’information et l’accompagnement utiles pour construire un parcours professionnel réussi.

  • Priorité 3 « La formation professionnelle – un levier de compétitivité régionale et territoriale » : former et insérer

L’objectif est de proposer des formations adaptées aux besoins du monde économique permettant à chacun d’acquérir de nouvelles compétences, d’apprendre un nouveau métier pour (re)trouver l’emploi, évoluer, se reconvertir.

Parce qu’il a pour finalité l’emploi et le développement des compétences, le CPRDFOP porte le label « Performance Grand Est ».

Engagements du CPRDFOP

En participant à l’élaboration et à la signature de ce contrat, tous les partenaires du CPRDFOP prennent des engagements forts :

  • Déployer une offre de services publics de qualité, adaptée et de proximité, construite sur la base de besoins clairement identifiés.
  • Proposer tous les outils nécessaires au développement territorial et au développement des compétences.
  • Garantir l’accès de tous à des informations de qualité.
  • Faire de la voie professionnelle une voie d’excellence.
  • Mettre en commun leurs ressources, développer les synergies entre réseaux et les complémentarités pour plus d’efficacité et de réactivité.
  • Mettre les individus, les entreprises et les territoires au cœur de leurs actions.
  • Communiquer conjointement et clairement sur leurs ambitions, leurs actions et leurs résultats.
  • Mesurer, évaluer pour réussir.
  • Faire vivre « Performance Grand Est » en construisant ensemble les réponses adaptées aux besoins de notre territoire.

 

Pour en savoir plus : CPRDFOP – Performance Grand Est

Dossier de presse : Communiqué