CFE-CGC

Notre rôle : nous souhaitons vous aider à mieux comprendre ce qu'est un syndicat, ce qu'est la CFE-CGC en particulier. Quelles sont ses valeurs et ses idées, quelle est sa vision de l'entreprise et des relations au travail ? Mais aussi quelle est son histoire, qu'a-t-elle apporté au droit social et aux institutions françaises et européennes ?

PROCHAINS ÉVÈNEMENTS

Sur Youtube

Sur Facebook

La CFE-CGC réseau confédéral est très attachée à la responsabilité et au rôle des partenaires sociaux à tous les niveaux où nous avons vocation à jouer un rôle de représentant, de négociateur et de régulateur. La crise des gilets jaune est la marque d’une crise profonde et ancienne. Celle du déclassement salarial et de la montée de l’injustice dans le partage de la valeur ajoutée.

Nous n’avons pas caché que la mise en place du Grand débat, consécutive à cette crise, n’était que la conséquence de l’incapacité des pouvoirs publics à travailler avec les corps intermédiaires. Nous voulons pourtant participer, partout où nous seront invités à le faire, à ce débat pour porter, avec nos militants et adhérents, notre vision de la société.

Enfin, nous avons décidé d’organiser, sur tout le territoire, des rencontres avec nos militants afin d’enrichir et de compléter l’ensemble de nos positions et propositions. Il s’agit de conforter nos synthèses avec les attentes du terrain, en leur donnant la possibilité de les amender et d’y faire des ajouts. Nous profitons ainsi du contexte pour resserrer encore davantage les liens qui unissent l’ensemble des structures et des membres de la CFE-CGC.

Comptant sur votre motivation à valoriser l’activité et la vivacité des réflexions au sein de nos unions territoriales, François Hommeril vous souhaite un « bon débat ».

Sous l'impulsion d' Alain Monpeurt , cette action nationale est déclinée dans la région Grand-Est :

- ce jour 18/02/19 par l'U.D. de la Haute-Marne à l'initiative de son président Patrice Michelutti

- le 21 février 2019 par l'UD du Bas-Rhin, à 18h30, Salle B à la maison des Syndicats, 1 rue Sedillot à Strasbourg

- le 05 Mars 2019 par l'U.D de la Marne et l'Union Locale de Reims, à 18h30 à la maison des syndicats à Reims
... Lire la suite-

20 heures .

La CFE-CGC réseau confédéral est très attachée à la responsabilité et au rôle des partenaires sociaux à tous les niveaux où nous avons vocation à jouer un rôle de représentant, de négociateur et de régulateur. La crise des gilets jaune est la marque d’une crise profonde et ancienne. Celle du déclassement salarial et de la montée de l’injustice dans le partage de la valeur ajoutée.
 
Nous n’avons pas caché que la mise en place du Grand débat, consécutive à cette crise, n’était que la conséquence de l’incapacité des pouvoirs publics à travailler avec les corps intermédiaires. Nous voulons pourtant participer, partout où nous seront invités à le faire, à ce débat pour porter, avec nos militants et adhérents, notre vision de la société.
 
Enfin, nous avons décidé d’organiser, sur tout le territoire, des rencontres avec nos militants afin d’enrichir et de compléter l’ensemble de nos positions et propositions. Il s’agit de conforter nos synthèses avec les attentes du terrain, en leur donnant la possibilité de les amender et d’y faire des ajouts. Nous profitons ainsi du contexte pour resserrer encore davantage les liens qui unissent l’ensemble des structures et des membres de la CFE-CGC.
 
Comptant sur votre motivation à valoriser l’activité et la vivacité des réflexions au sein de nos unions territoriales, François Hommeril vous souhaite un « bon débat ».

Sous limpulsion d Alain Monpeurt , cette action nationale est déclinée dans la région Grand-Est :

- ce jour 18/02/19 par lU.D. de la Haute-Marne à linitiative de son président Patrice Michelutti

- le 21 février 2019 par lUD du Bas-Rhin, à 18h30, Salle B à la maison des Syndicats, 1 rue Sedillot à Strasbourg

- le 05 Mars 2019 par lU.D de la Marne et lUnion Locale de Reims, à 18h30 à la maison des syndicats à ReimsImage attachmentImage attachment

Fegersheim: des syndicalistes de Lilly font part de leur inquiétude face à la suppression de 250 postes

Ce mercredi matin, quelques salariés de l'entreprise Lilly protestent contre la suppression de 250 postes, sur le site de Fegersheim. Cette mobilisation intersyndicale a notamment consisté à distribuer des tracts aux employés venant prendre leur service.

Lilly France a annoncé début janvier un projet de transformation de son site de Fegersheim prévoyant notamment un plan de départs volontaires de 250 personnes. Ce site de production qui emploie près de 1 400 personnes est spécialisé dans les médicaments injectables.

Intervention du délégué Cfe-Cgc Chimie
youtu.be/TB-lR18haf8

www.dna.fr/edition-de-strasbourg/2019/02/06/fegersheim-des-salaries-de-lilly-protestent-contre-la...Fegersheim: le délégué CFE CGC de Lilly fait part de son inquiétude face à la suppression de 250 postes
... Lire la suite-

5 jours .

Video image

 

Commenter

Load more

Sur Twitter

réalisation : Netcreative