Reprise du travail : Il faut que toutes les conditions de sécurité soient réunies et que ce soit discuté avec les partenaires sociaux

« Nous sommes évidemment pour une reprise dès que possible. À condition de mettre les gestes barrière en place, de disposer de masques… Il faut que toutes les conditions de sécurité soient réunies et que ce soit discuté avec les partenaires sociaux. Il faut faire attention à ne pas s’emballer non plus. Des autorisations de reprise arrivent tous les jours et je comprends l’impatience des chefs d’entreprise, mais je pense que nous avons besoin plus que jamais de dialoguer. Il faut avancer au cas par cas. Notre préoccupation, c’est la sécurité des salariés pour éviter, demain, d’avoir un problème plus conséquent. On a démontré notre capacité à transformer la contrainte en opportunité. Il faudra en tirer les enseignements pour réorganiser le travail. »

Alain Monpeurt, président de l’Union Régionale CFE-CGC Grand Est

Article publié dans « Le Républicain Lorrain » du 17 avril 2020 sur les conditions de reprise du travail post confinement Coronavirus : https://www.republicain-lorrain.fr/education/2020/04/17/unanimite-syndicale-sur-les-conditions-de-securite

COVID-19 : vos questions, nos réponses

COVID-19 : vos questions, nos réponses

Cliquez sur ces images

 
 

 
 
Déclaration commune des organisations salariales et patronales :
CFE-CGC Grand Est représentée par Alain Monpeurt,
Président de l’
Union Régionale CFE-CGC Grand Est
 
Union Regionale CFDT Grand-Est
CFTC Grand Est
MEDEF Grand Est
U2P Grand Est
Par ce texte, les partenaires affirment la nécessité de mettre en œuvre tous les moyens nécessaires à la protection de la santé et de la sécurité des salariés devant travailler. Ils rappellent aussi le rôle essentiel du dialogue social et de la négociation collective pour dépasser les difficultés actuelles.
Ce texte est une première étape, marquant la volonté des signataires à travailler aujourd’hui sur ces questions et demain sur les conditions de la reprise économique.
 

 

 

 

 

Un nouveau Président pour la CARSAT Alsace Moselle

Le Conseil d’administration de la CARSAT Alsace-Moselle (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail) a élu, lundi 9 mars 2020, Alain MONPEURT (CFE-CGC) au mandat de Président.

Alain MONPEURT, 62 ans, qui était premier vice-président, remplace Jean-Pierre ALFONSI (Medef) qui était président de la CARSAT depuis 2012. Habitant en Moselle, il est cadre d’une entreprise du secteur automobile.

Serge RULEWSKI (Medef) a été élu 1er vice-président. Les deux autres vice-présidentes déjà élues en 2018 restent Pascale HUMBERT (CPME) et Clarence THOMASSIN (CFTC).

La CARSAT Alsace Moselle emploie environ 1 000 salariés et remplit trois missions qui sont :
préparer et verser les retraites des salariés du Régime général et des travailleurs indépendants,
assurer et prévenir les risques professionnels (notamment maladies et accidents du travail) ,
aider et accompagner les assurés en difficulté et promouvoir la santé.

https://www.dna.fr/edition-strasbourg/2020/03/12/un-nouveau-president-pour-la-carsat-alsace-moselle

https://www.lalsace.fr/region/2020/03/13/un-nouveau-president-pour-la-carsat-alsace-moselle

https://www.carsat-alsacemoselle.fr/files/live/sites/carsat-alsacemoselle/files/mes-images/illustration-article/nous-connaitre/cdp_nouveau_president_ca.pdf

 

Photo : Conseil d’administration, mars 2018
 
 
La CARSAT Alsace-Moselle est un organisme
de Sécurité sociale à compétence régionale
 

La Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail Alsace-Moselle, organisme de Sécurité sociale, remplit trois grandes missions de service public pour être aux côtés des salariés et des entreprises tout au long de la vie professionnelle et au moment de la retraite : la préparation et le paiement de la retraite, la prévention et la tarification des risques professionnels, l’aide et l’accompagnement des assurés en difficulté.

Photo : Conseil d’administration, janvier 2018

 

Télécharger le rapport d’activité 2018 de la Carsat Alsace-Moselle :

Rapport d’activité 2018

 

Présentation de la CARSAT Alsace Moselle :

“Et aujourd’hui, qu’est ce que la CARSAT peut faire pour vous ?” 

 
Préparer et payer la retraite par répartition :
 
Suivre la carrière des assurés

La Carsat gère le compte retraite des salariés tout au long de leur vie professionnelle. Elle recueille auprès des entreprises de la région les informations relatives à leur carrière. L’objectif : produire un compte individuel de qualité permettant un calcul rapide et juste de la retraite.

Interlocuteur unique des entreprises et des différents partenaires sociaux et fiscaux, elle a développé des procédures automatisées afin de simplifier les démarches administratives (télétransmission, déclaration par internet etc…).

Informer les salariés

La Carsat envoie aux assurés de façon régulière des Relevés de Situation Individuelle tous les 5 ans à partir de 35 ans, ainsi que l’Estimation Indicative Globale du montant de la retraite dès 55 ans.

Présente également sur internet, l’Assurance Retraite met à disposition des services en ligne pour visualiser le relevé de carrière, estimer le montant de sa retraite, régulariser sa carrière …

Conseiller les futurs retraités

Au moment du passage à la retraite, la Carsat s’engage à faciliter les démarches de ses assurés. Grâce à son réseau de proximité d’agences retraite, les conseillers accueillent sur rendez-vous les futurs retraités. Ce face à face est un moment privilégié pour les informer sur leurs droits à la retraite et les conseiller sur les dispositifs législatifs (poursuite d’activité, cumul enmploi-retraite, versement pour la retraite, la retraite progressive etc…).
La Carsat intervient également dans les entreprises qui la sollicitent en organisant des actions d’information auprès des salariés. Avec ses partenaires des autres régimes, elle met en place des opérations conjointes d’information en direction des futurs retraités.

Payer les retraités

La Carsat calcule les retraites et en assure le versement régulier chaque mois. Elle effectue tout au long de la vie de retraité les modifications nécessaires à la gestion du dossier : changements d’adresse, de banque, d’état civil …

Des services en ligne sur le site www.lassuranceretraite.fr permettent de faciliter les démarches des retraités en mettant à disposition des attestations de paiement qui pourront servir auprès de différentes administrations et partenaires institutionnels : impôts, organismes sociaux, bailleurs, autres …

 

 

Accompagner les assurés fragilisés par un problème de santé, prévenir le risque de perte d’autonomie, contribuer au “Bien vieillir” :

Sur le principe de solidarité, valeur fondatrice de la Sécurité sociale, la Carsat apporte un accompagnement social aux assurés et à leurs ayants droit touchés par la maladie, l’accident, le handicap …

Elle a aussi pour mission de favoriser les démarches de soins et de sensibiliser les assurés fragilisés sur les questions de santé, en mettant en oeuvre notamment des parcours prévention santé et en proposant un soutien méthodologique et documentaire aux promoteurs d’actions de prévention santé.

Elle informe et conseille sur les dispositifs d’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé.

Contribuer à prévenir la perte d’autonomie et à maintenir le lien social

La Carsat développe des actions pour “Bien vieillir” s’adressant aux seniors en vue de favoriser la préservation de leur capital santé. Afin de maintenir la qualité de vie, l’autonomie des retraités et le lien social, elle finance et met en oeuvre avec la MSA, le RSI et d’autres partenaires des ateliers collectifs sur différentes thématiques du “Bien vieillir” (équilibre, activité physique adaptée, mémoire, nutrition, sommeil …).

Pour les retraités fragilisés, la Carsat peut contribuer à la mise à disposition d’un panier de services, dans le cadre d’un plan d’actions personnalisé : aide à domicile, portage de repas, téléalarme, aide à l’adaptation du logement, aide dans les situations de rupture.

La Carsat est également en mesure de mettre en place un ensemble de dispositifs favorisant le retour à domicile des personnes fragilisées après une hospitalisation.

Aider les assurés à prévenir le risque de désinsertion professionnelle

La Carsat pour prévenir le risque de précarisation socio-professionnelle des personnes en arrêt de travail et/ou en invalidité, mène des actions de détection précoce et développe des offres de services visant à favoriser et accompagner leur projet de reprise du travail.

Participer à l’amélioration des lieux de vie collectifs

La Carsat peut aider les structures oeuvrant pour une meilleure qualité de vie des retraités dans les établissements à travers des subventions ou prêts pour :

  • les petits travaux ou l’acquisition de matériel,
  • les investissements pour les actions d’amélioration de la vie sociale des retraités,
  • les projets immobiliers visant un mode d’accueil intermédiaire entre domicile et hébergement collectif,
  • la construction, la rénovation ou l’équipement de structures d’hébergement permanent …
Contribuer à l’adaptation de l’offre de santé

La Carsat peut aider les associations oeuvrant en faveur de la santé, de l’autonomie et de l’accès aux soins au travers de subventions de fonctionnement.

 

Prévenir les risques professionnels,
assurer la santé et la sécurité au travail :

Prévenir les risques professionnels
et engager les entreprises dans la prévention

La Carsat est l’organisme de référence en matière de prévention des risques professionnels. La maîtrise de ces risques est un enjeu à la fois pour les hommes, l’entreprise et la société. Si les accidents du travail et les maladies professionnelles ont un coût, la prévention est un investissement. Par ses actions dans l’entreprise, la Carsat joue le rôle d’assureur des risques professionnels.

A travers cette mission, il s’agit de réduire le nombre et la gravité des accidents du travail et des maladies professionnelles et d’améliorer les conditions de travail dans les entreprises. Cela passe par des interventions directes sur les lieux de travail, des actions collectives auprès des branches professionnelles, la conception de dispositifs d’évaluation et de prévention, une offre de formation et aussi la diffusion de bonnes pratiques et des incitations financières.

La diffusion de l’information et l’organisation régulière de conférences ou de réunions thématiques contribuent à cette prévention.

Cibler les risques majeurs

Prévenir, c’est aussi être proche des préoccupations des salariés, analyser la sinistralité et guetter l’émergence de nouveaux risques lors de l’emploi de nouvelles techniques ou technologies. Dans cette optique, la Carsat travaille sur la prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS), des cancers professionnels, du risque de chutes dans le BTP, et intègre la prévention dès la conception des lieux de travail avec les maîtres d’oeuvre et maîtres d’ouvrage.

Pour mieux cibler leurs actions, les ingénieurs et contrôleurs de sécurité de la Carsat concentrent leurs efforts dans des secteurs les plus exposés.

Fixer le taux de cotisations des accidents
du travail et des maladies professionnelles

Calculer et notifier, chaque année, le taux de cotisation des accidents du travail et des maladies professionnelles, c’est aussi le rôle de la Carsat. Le calcul du taux se fait au regard des dépenses pour indemniser ces accidents et maladies et couvrir les risques encourus selon les secteurs d’activité.

Ces cotisations payées par l’entreprise assurent les salariés contre les risques d’accidents du travail, de trajet ou de maladie professionnelle.

 

La CARSAT Alsace Moselle, une longue histoire :

En Alsace-Moselle, la «Caisse Régionale de Sécurité Sociale de Strasbourg», créée dans le cadre de la mise en place de la Sécurité Sociale, commence à fonctionner le 1er juillet 1946.

En plus des assurances vieillesse et invalidité, la Caisse Régionale est chargée de l’assurance contre les accidents du travail et les maladies professionnelles et du service social. Elle est également gestionnaire d’hôpitaux, elle organise le contrôle médical pour la région et conclut, en liaison avec les caisses primaires, des conventions avec les professionnels de santé et les hôpitaux.

Le 4 décembre 1947, la Caisse Régionale d’Assurance Vieillesse (CRAV) des départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle est créée et le risque vieillesse revient à ce nouvel organisme.

En 1960, le contrôle médical est rattaché aux caisses primaires, de même que la gestion des rentes AT. Le risque vieillesse est à nouveau confié aux caisses régionales de sécurité sociale, sauf en Alsace-Moselle où l’existence de la CRAV est maintenue.

En 1967, après une nouvelle réforme de la Sécurité Sociale, la Caisse Régionale de Sécurité Sociale devient Caisse Régionale d’Assurance Maladie. (CRAM).

En 2000, la CRAM cède la gestion de ses hôpitaux à l’Union de Gestion des Etablissements des Caisses d’Assurance Maladie (UGECAM).

En 2010, les relations avec les établissements sanitaires et médico-sociaux sont confiées aux Agences Régionales de Santé (ARS). En mars 2010, les conseils d’administration de la CRAM et de la CRAV décident de fusionner les deux organismes pour former la Caisse d’assurance retraite et de santé au travail (Carsat) Alsace-Moselle au 1er avril 2012.

 

Il y a 2 ans :

La CFE-CGC obtient la 1ère Vice-Présidence de la CARSAT Alsace-Moselle

 

https://www.carsat-alsacemoselle.fr/home.html

 

En 2018, la Carsat Alsace-Moselle c’est 960 salariés,
dont 731 femmes et 229 hommes.

Services aux assurés,
futurs retraités et retraités :

En 2018 :

  • 32.300 assurés ont été accueillis dans le réseau d’accueil retraite.
  • 31.794 reconstitutions de carrières ont été réalisées en prévision de départs à la retraite.
  • 34.216 retraites personnelles et 8.558 pensions de réversion attribuées.
  • 5.837.090.998 € de prestations retraites ont été versées à 725.743 retraités.

Services vers
les publics fragilisés :

  • 26.908 personnes ont été aidées par le service social.
  • 688 actions collectives de prévention de la perte d’autonomie et de maintien du lien social ont été organisées en interrégimes en faveur de 11.255 seniors.
  • 14 250 retraités ont bénéficié d’un plan d’action personnalisé.
  • Près de 3 millions d’euros d’aides financières accordées dont près de 465.000 € au titre du bien vieillir, 2,5 millions d’euros au titre des lieux de vie collectifs pour les personnes âgées non dépendantes.

Services aux entreprises :

  • 806.974 salariés sont couverts contre le risque accidents du travail, maladies professionnelles en Alsace-Moselle dans 85.858 établissements d’entreprises
  • 11.415 interventions en entreprises ont été menées.
  • 58 contrats de prévention ont été signés pour un montant total de près de 1,5 millions d’euros et 157 aides financières simplifiées signées pour un montant total de 1,5 millions d’euros.

 

Assurer la Retraite et protéger la Santé

https://www.carsat-alsacemoselle.fr/home.html

CARSAT Alsace-Moselle – 36 rue du Doubs – 67011 Strasbourg Cedex 1

Pour contacter la CARSAT et ses services, cliquez ici :

 

 

Formation syndicale en Région Grand Est : la CFE-CGC au plus proche de ses adhérents

Événement à #Chaumont : Intervention « live » de François Hommeril, Président CFE-CGC réseau confédéral, lors de la formation « Initiation au Syndicalisme », en présence, d’Alain Monpeurt, Président de l’Union Régionale CFE-CGC Grand Est, de Patrice Michelutti, Président de l’union Départementale de Haute-Marne, et de Mireille BOURCELOT, Présidente de l’Union Locale de Chaumont. Une intervention très appréciée par les nombreux participants à cette formation !

VIDÉO :

Formation syndicale
« Ouverture sur le syndicalisme »
à Chaumont (52) Les 13 et 14 février 2020

De plus en plus de salariés du privé et d’agents des services publics rejoignent la CFE-CGC réseau confédéral.
Avec, pour effet positif, de bons résultats lors des élections des C.S.E. où notre nombre d’élus augmente significativement.
Pour que nos militants puissent mieux appréhender leurs rôles et leurs missions, la CFE-CGC propose des formations syndicales, déclinées en région.

Article de Presse 17-02-2020

Un formateur du Centre de Formation Syndicale de la CFE-CGC se déplace en région pour animer le stage de deux jours.
La formation syndicale est un droit consacré par un « droit à congé » concernant tous les salariés.

Échanges entre les stagiaires et François Hommeril, Président confédéral de la CFE-CGC, par téléphone.

Les stagiaires ont également pu échanger avec :

Alain Monpeurt, Président de l’Union Régionale Grand-Est
Patrice Michelutti, Président de l’Union Départementale de Haute-Marne
– Mireille BOURCELOT, Présidente de l’Union Locale de Chaumont

Le partenariat entre la CFE-CGC et la Macif a été présenté aux stagiaires.

Pour encourager l’engagement syndical et sécuriser l’action militante, la CFE-CGC souscrit un contrat auprès de la MACIF pour protéger ses adhérents.
Pour plus d’informations, prenez contact avec l’Union Régionale : www.urgrandest@cfecgc.fr

Pour plus d’informations sur les formations syndicales proposées par l’Union Régionale CFE-CGC dans la région Grand-Est :

https://www.cfecgcgrandest.fr/…/se-former-en-region-grand-…/

 

Cliquez sur le texte ci-dessous :

 

Metz : janvier 2020

Strasbourg juillet 2019 :

Nancy :

Reims :

Strasbourg :

Colmar :

Troyes :

Chaumont :

Formation des Conseillers Prud’hommes à Chaumont :

Formation des Conseillers Prud’hommes à Châlons-en-Champagne :

Formation des Conseillers Prud’hommes à Metz :

 

Cliquez sur Témoignages :

Témoignages

 

https://www.cfecgcgrandest.fr/…/se-former-en-region-grand-…/

  •  

Voir aussi :

La formation syndicale

Description des stages

Conditions de prise en charge 2020

 

Informations CESER Grand-Est

L’Union Régionale CFE-CGC Grand-Est a désigné 4 membres au CESER Grand-Est :

  • Alain MONPEURT, Président de l’Union Régionale, Membre de la Commission  Culture, du Pôle Finances et administration régionale, de la Commission de Finances, et membre du Jury du Prix des Solidarités rurales
  • Emmanuel DUSSAUSSOIS, Administrateur de l’UR et Président de l’UD de l’Aube, Membre de la commission Jeunesse, Pôle  Relations extérieures, et Commission Relations Internationales et transfrontalières
  • Martine GALLOIS, Membre de la Commission Innovation, enseignement supérieur et recherche
  • Sabrina GREAU, Secrétaire Générale de l’Union Départementale de la Moselle, Présidente de la Commission Tourisme, membre du bureau

 

Informations relatives aux avis et textes adoptés dans le cadre du CESER GRAND-EST :

30/01/2020

20200130_Information_CESER_UR_GE

18/11/2019

20191118_Information_CESER_UR_GE

10/10/2019 :

20191010_Information_CESER_GE

25/04/2019 :

20190425_Information_CESER_GE

31/01/2019 :

20190131_Information_CESER_GE_UR

20/11/2018 :

20181120_Information_CESER_GRAND_EST nov18

 

Retrouvez plus d’informations sur le CESER Grand-Est :

www.ceser-grandest.fr/

 

La CFE-CGC appelle à manifester contre la réforme des retraites !

Un grand merci pour votre présence à l’occasion de cette 6e journée de mobilisation pour la CFE-CGC réseau confédéral.

Notre équipe confédérale continuera désormais notre action au sein de la conférence de financement et auprès des parlementaires.

Après un mois de mobilisation, la CFE-CGC va marquer une pause en matière de manifestations.


« Je continue à penser qu’il faut retirer le projet. Nous marquons un pause symbolique pour signifier qu’on veut laisser dernière chance à démocratie ce qui n’a pas été le cas jusqu’à présent. » a déclaré François Hommeril.

La CFE-CGC reste dans l’intersyndicale. Elle poursuivra son travail de pédagogie pour expliquer les tenants et aboutissants du projet. Et en démontrer les véritables impacts.

RDV Vendredi 24 janvier 2020 :

Ardennes (08) – CHARLEVILLE-MEZIERES

Rassemblement à 13h00 – Place Ducale

 

AUBE (10) – TROYES

Rassemblement à 14h30 – Maison des Syndicats

 

MARNE (51) – REIMS

Rassemblement à 10h00 – Boulevard de la Paix

 

MARNE (51) – CHALONS-EN-CHAMPAGNE

Rassemblement à 10h00 – Place de Verdun

 

MARNE (51) – EPERNAY

Rassemblement à 10h00 – Devant le Lycée Stéphan HESSEL

 

MARNE (51) – VITRY-LE-FRANCOIS

Rassemblement à 16h30 – Places des Indes

 

HAUTE-MARNE (52) – CHAUMONT

Rassemblement à 17h00 – Place de la Mairie

 

Meurthe-et-Moselle (54) NANCY

Rassemblement à 13h30 – Place de la République

 

Meuse (55) – BAR-LE-DUC

Rassemblement/Tractage à 11h30 – Rond-Point des Pompiers de Fains – Station Avia

Départ de la manifestation à 13h30

 

Meuse (55) – VERDUN

Manifestation à 9h00, départ devant la permanence de Mme La Députée Émilie CARIOU

 

Moselle (57) – METZ

Rassemblement à 14h00 – Place de la Gare

 

BAS-RHIN (67) – STRASBOURG

Rassemblement à 14h00 – Place du Maréchal de Lattre de Tassigny, arrivée Place Kléber

 

HAUT-RHIN (68) – MULHOUSE

Rassemblement à 13h30 – Place de la Bourse

 

VOSGES (88) – EPINAL

Rassemblement à 14h00 – Devant la Préfecture

 

 

Projet de loi retraite – Déclaration CFE-CGC

 

 




 



 

 

 

Pour connaître des heures et lieux de RDV
rapprochez-vous de votre Union Départementale CFE-CGC !

 

 

APPEL A LA GREVE NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE DU 17 DECEMBRE 2019

L’exercice du droit de grève

 

Communiqué unitaire suite aux annonces du 1er Ministre


Réforme des retraites position cfecgc

 

 

Les craintes se confirment

 

Les 10 conditions système unique

 

Mobilisation UR Grand Est 5 décembre 2019

 

 

 

Foire de Châlons 2019 : des militants engagés au quotidien sur le terrain



 

Cliquez ici :

Bilan Foire de Châlons CFE-CGC 2019

 

Flyer CFE-CGC Foire de Châlons 2019

Programme CFE-CGC Foire de Châlons 2019

Affiches CFE-CGC Foire de Châlons 2019

 

 

Un événement à suivre également sur : les réseaux sociaux.
et sur l’album Facebook “Foire de Châlons-en-Champagne 2019” :

 

 —————————————————————————————————————–

RÉTROSPECTIVE 2018 : 

Cliquez ici :

Bilan CFE-CGC Foire de Chalons 2018

 

Foire de Chalons 2018 flyers

 

 

Élections dans la Fonction publique en décembre 2018, puis dans les Chambres d’agriculture en janvier 2019 : les prochains mois seront décisifs pour la représentativité des syndicats.
Pour conforter la capacité de la CFE-CGC à négocier et signer des accords collectifs, nos militants oeuvrent au quotidien pour défendre les droits des salariés et des agents. Parmi nos chevaux de bataillle : la reconnaissance du syndrome d’épuisement professionnel (SEP) comme maladie professionnelle et l’insertion des personnes en situation de handicap.

Pour en savoir plus sur les actions développées par la confédération, Alain Monpeurt, Président de l’Union régionale CFE-CGC Grand-Est, et le Conseil d’Administration vous invitent à venir à la rencontre de vos représentant(e)s sur le stand CFE-CGC .

31/08 : Inauguration par Alain Giffard, Secrétaire Général Confédéral CFE-CGC http://www.cfecgc.org/ et Alain Monpeurt.

03/09 : Dominique Zaug, président du Syndicat national des Territoriaux CFE-CGChttp://www.fptcgc.fr/ ) et Nadège Carré, responsable syndicale d’Acteurs Santé CFE-CGChttps://acteurs-sante.fr/ )

04/09 : Christophe Roth, délégué national confédéral CFE-CGC en charge du Handicap ( http://handiblog.cfecgc.org/ ) et membre du comité national du Fonds d’insertion des personnes handicapées de la fonction publique ( http://www.fiphfp.fr/ ) et Nathalie Markaski, présidente de la Fédération Services publics CFE-CGChttp://www.cfecgcfp.org/ )

05/09 : Walter Ceccaroni, président d’Action et Démocratiehttps://actionetdemocratie.com/ ) et Gabriel Febvay, président d’Acteurs Santé CFE-CGC

06/09 : Pascal Lefeuvre, Président de la Fédération Agroalimentaire CFE-CGC ( http://www.cfecgcagro.org/ ), François Serpaud, secrétaire général de la fédération Agro CFE-CGC, Thierry Faraut, président du Syndicat national d’encadrement du groupe Carrefour (SNEC – http://www.cfecgc-carrefour.org/ )  et  Laurent Peix, président du Syndicat national du commerce de détail et de la distribution (SNCDD – http://www.cfecgc-sncdd.org/ )

07/09 : François Hommeril, Président confédéral CFE-CGC et  Simon-Pierre Policciardi, Secrétaire National Confédéral de la CFE-CGC en charge du secteur public

10/09 : Représentant de l’UNIR CFE-CGC (Union nationale interprofessionnelle des retraités).

 

Un événement à suivre également sur : les réseaux sociaux.
et sur l’album Facebook “Foire de Châlons-en-Champagne 2018” :

 

 ——————————————————————————————————————

 

RÉTROSPECTIVE 2017 :

 

FOIRE DE CHALONS 2017 : Cliquez sur l’image ci-dessous :

 

 

——————————————————————————————————————–

 

FOIRE DE CHÂLONS 2017 et 2016 : cliquez sur l’image ci-dessous :

journée d’information à destination des délégués syndicaux et des nouveaux élus CSE, en partenariat avec « FETE »

L’union Départementale CFE-CGC de l’AUBE organise une journée d’information à destination des délégués syndicaux et des nouveaux élus CSE, en partenariat avec « FETE ».

Cette journée, ouverte à tous, se déroulera le 15 octobre 2019 dans les locaux de l’UD 10, 2A boulevard du 1ER RAM, 10000 TROYES, de 10h00 à 16h00.

Le repas de midi sera pris en commun et assuré par l’UD. En revanche, aucun frais de déplacement ne sera pris en charge.

Si vous souhaitez participer à cette journée, n’hésitez pas à vous inscrire par mail à ud10@cfecgc.fr en nous précisant vos nom, prénom, adresse postale, mail, téléphone et entreprise.

La CFE CGC défend le droit local

Un décret du 21 décembre 2018 a supprimé un pan entier des règles locales relatives à l’apprentissage. Ces dispositions, qui régissent le contrôle de l’apprentissage, donnaient d‘excellents résultats. L’efficacité du système d’inspection de droit local n’est plus à démontrer : chaque inspecteur réalise près de 250 visites de terrain par an et le taux de recours prud’homal est deux fois moins élevé que dans les autres départements français. Le dispositif d’Alsace-Moselle comprend un contrôle préventif, alors que les règles qui s’y substitueraient instaurent un contrôle purement répressif.

À ces critiques sur le fond de la réforme s’ajoute l’absence de consultation préalable des organismes dont la consultation était pourtant requise par les textes.  En effet, le comité régional de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle (CREFOP), dont est membre la CFE-CGC, n’a pas été consulté sur l’abrogation de ces dispositions de droit local.

La CFE-CGC a décidé de défendre le droit local. Elle a, à cet effet, saisi le Conseil d’État d’un recours en annulation du décret du 21 décembre 2018.

Journal officiel du décret du 21/12/18

joe_20181223_0297_0048

Recours de l’Union Régionale CFE CGC Grand-Est :

recours en annulation du décret n 2018-1210 du 21 décembre 2018

Communiqué de presse de l’Union Régionale :

com presse ur droit local 280219

réalisation : Netcreative